APEDH Défenseur des droits humains
Mise au point de la table ronde tenue à l'occasion de la journée du 8 Mars 2023, les femmes survivantes aux ...
CONNEXION


ESPACE MEMBRE NOS MEMBRES FAIRE UN DON


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Allons nous faire enrôler dans le centre d’inscription prêt de notre habitation.
Appel à la rentrée effective des activités scolaires 2022-2023 et au respect des engage ...
La rentrée scolaire n’est toujours effective en RDCongo, s’inquiète l’APEDH, les p ...
L’APEDH s’inquiète de la fluidité frontalière entre la RDC et le RWANDA et qui mett ...
« il est temps qu’une femme dirige la CENI, estiment les femmes politiques »
L’APEDH toujours à l’attente de l’oiseau rare à la tête de la CENI et camp sur sa ...
Point de presse-APEDH-CENI-RDCongo
Plaidoyer en faveur de la femme à la tête de la Commission Electorale Indépendante, CEN ...
La candidature FEMININE à la tête de la CENI en RD Congo, un choix judicieux pour l’AP ...
L’APEDH condamne l’assassinat d’une jeune fille , élève de l’école secondaire  ...
L’APEDH demande aux autorités Congolaises de sécuriser les pécheurs du Lac Edouard fa ...
Appel à la solidarité aux sinistres de l’éruption volcanique au site d’hébergement ...
Eruption du volcan Nyiragongo du 22 mai 2021:‘’qui est à la base de la perte énorme  ...
L’APEDH fustige la mauvaise gestion des catastrophes natures notamment l’éruption du  ...
Secoués par l’éruption volcanique, la ville de Goma et le territoire de Nyiragongo au  ...
La coordination provinciale de l’Action pour la Paix, l’Education et la défense des  ...
Recrudescence de l’insécurité dans le territoire de Rutshuru, l’APEDH demande l’im ...
Point de vue et appréciation de l’APEDH sur l’évolution de la jurisprudence congolai ...
L’APEDH condamne l’attaque des présumés ADF de mardi 04 mai dans la commune rurale ...
L’APEDH déplore la situation sécuritaire préoccupante dans le territoire de RUTSHURU  ...

Formation

Mise au point de la formation des staffs APEDH sur la violence sexuelle et basée sur le Genre

Publié jeudi 26th janvier 2023

Formation des staffs APEDH sur l'approche holistique de prise en charge des survivantes de VSBG et Abus et exploitation


Comme nous l’avons annoncé au début, nous venons de clôturer notre session de formation sur l’approche holistique accès sur la prise en charge holistique des survivantes de violence sexuelle et basée sur le genre mais aussi sur l’exploitation et abus sexuel. 10 jours, de 8heures 30 à 15h45, ont été consacrés en faveur de 5 modules.
Afin d’amener l’équipe à l’assimilation de la matière, il a été convenue en commun accord de l’utilisation de la méthode kinésithérapique, assimilée à la fois au sens de toucher et intuitif suivi de mises en situation réelles de fait proposés à travers des jeux de rôles ; c’est qui a donné l’occasion aux participants de comprendre c’est que signifie réellement la violence sexuelle, ses formes et ses conséquences car on ne peut pas lutter contre quelque chose qu’on ne connait pas ni l’avoir expérimenté pour mesurer ses méfaits.

Avec l’appui financier de l’Organisation Internationale de la Francophonie avec Elle-OIF, la raison d’organiser cette formation était non seulement de renforcer la capacité des agents affectés au projet mais aussi outiller l’organisation à comprendre les mécanismes de base liés à la protection et prévention de survivantes de violence sexuelle et victimes d’Exploitation et Abus sexuel.
La formation, comme à la coutume de l'APEDH, avait aussi pour objectif de transférer des compétences à l’équipe de l’APEDH qui feront à leur tour la tâche de former les animateurs des clubs de paix et amis de genre qui seront dans le prochains jours installés dans les trois territoires de la zone de mise en œuvre du projet (Nyiragongo, Rutshuru et Beni) après leur formation.

Durant les dix jours de formation, 5 modules , tels que la généralités sur les violences sexuelles et basées sur le genre et les abus et exploitations sexuelles ; les mécanismes de prévention et protection communautaire et les étapes de la gestion des cas ; le circuit de prise en charge Psychologique , Médicale, Juridique et Judicaires ainsi que la réinsertion socioéconomique des survivants des violences sexuelles ont permis aux participants de mieux comprendre le VSBG et AES, ses causes, ses conséquences, l’identification, suivi, traitement et référencement des cas de SVBG…etc. les deux derniers jours ont été consacré à l’explication et compréhension des outils de référencement de cas.

Au cours de la formation, et après plusieurs exercices kinésithérapiques, il s’est dégagé une compréhension selon laquelle, si nous n’arrivons pas à dénoncer nos bourreaux, c’est parce que la plupart d’entre eux sont nos proches par conséquent, nous laissons place à l’émergence du phénomène par l’arrangement à l’amiable de peur que nos bourreaux ne soient traduits en justice. En plus, notre société est caractérisée par un sentiment de rejet stigmatisant la victime et donnant naissance à d’autres bourreaux parce que l’impunité fait endormir la justice.

L’Action pour la Paix, Education et la défense des Droits Humains-APEDH remercie infiniment l’OIF par son appui financier sans lequel elle ne saurait prendre une telle initiative en faveur de son staff. Le même remerciement s’adresse au consultant formateur Maitre Serge PALUKU MUSEGHANIO chargé des programmes au sein de l’organisation Congo Peace Net work qui se fait distingué avec sa méthode kinésithérapique.




0 Commentaire sur c'est article

Laisser un commentaire




Info !

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour accéder a plus de fonctionnalités du site.

A LIRE AUSSI


Face au nombre croissant des cas d’exploitations et abus sexuels impunis par la justice suite à l’ignorance des communautés locales sur les droits de la femme, l’APEDH a organisé une émission radio pour vulgariser les textes juridiques nationaux et internationaux portant sur la défense des droits de la femme en matière des violences sexuelles.

Sur les ondes de la Radio RTNM 91.7 du territoire de Nyiragongo ce lundi 20 février 2022, la directrice exécutive de l’APEDH Brigitte KWIGOMBA et l’avocat conseil de l’APEDH, maitre Fikson MUZUMYA ont définis ce qu’un viol selon la loi nationale et internationale. Maitre Fikson a développé l’aspect Juridique en évoquant l’ensemble de lois qui protègent la femme contre toute forme de violence sexuelle ainsi que la procédure que la loi met en place pour dénoncer et sanctionner l’agresseur.

En évoquant la responsabilité de la victime qui est de dénoncer son bourreau et la responsabilité de l’état qui est de sanctionner le bourreau, Maitre Fikson a ouvert les yeux des femmes sur leurs droits.

Par ailleurs, plusieurs témoignages et exemples ont été donnés par madame Brigitte KWIGOMBA qui a contextualisé le sens de la loi par rapport aux réalités vécues localement. Elle a aussi parlé de l’environnement sécuritaire et culturelle qui constituent un frein à la lutte contre l’exploitation et abus sexuels faits aux femmes.

Elle a conclu l’émission en donnant les moyens/services que l’APEDH avec l’appui de l’organisation internationale de la francophonie met à la portée des femmes et filles victimes d’exploitation et abus sexuels.

Dans le souci de sensibiliser les communautés du Nord-Kivu sur les droits de la femme et de l’enfant, L’Action pour la Paix, l’Education et la Défense des droits Humain (APEDH) a ténu une conférence avec les leaders communautaires dans le territoire de Nyiragongo ce 15 février 2021 dans la salle Saint Benoit.

L’objectif de ces assises était de Vulgariser les textes légaux en matière de lutte et prévention contre les abus sexuels commis à l’égard des femmes et filles, mais aussi de sensibiliser les communautés du Nord-Kivu sur les droits de l’enfant qui sont jusqu’à présent ignorés dans ces entités.

La conférence a commencé par l’hymne nationale entonné par le modérateur Nicolas KISANGA qui a ensuite présenter l’ordre du jour. La directrice exécutive de l’APEDH, madame Brigitte KWIGOMBA a présenté l’organisation APEDH, Monsieur Fikson MUZUMYA a présenté les instruments nationaux et internationaux relatifs aux droits de la femme en rapport avec les Abus Sexuels et Monsieur Philip KASSA a fait un exposé sur les Instruments juridiques relatifs aux droits de l'enfant.

Les participants ont manifestés la joie d’être éclairé sur les droits de la femme et de l’enfant, ils sont réagis par plusieurs questions et interventions qui ont animés le débat.




Newsletter

Inscrivez vous des maintenant à notre NEWS LETTER et recevez une notification chaque fois que nous publions un nouvel article

QUI SOMMES-NOUS?
APEDH est une OSC qui a pour objectif principal d’améliorer les conditions de vie de la femme et de l’enfant. En plus, elle contribue à la promotion des droits humains

LA RÉALITÉ DES CHOSES:
Comme vous le savez déjà, APEDH est une ONG. Elle a donc besoin de votre soutien pour continuer à vivre et atteindre ses objectifs. Vous êtes donc invités à lui faire des dons tant matériels que financiers.

NOS ADRESSES:
N °058 ; Av de la Paix, Quart/ Himbi.I, Com/ GOMA ; Ville de Goma Province du Nord-Kivu en Rdcongo
Courriel: info@apedh-assoc.org
Téléphone: +243971926713

Nos Cordonnées Bancaire

DÉVELOPPEURS:
Ce site a été réalisé par CLIN Une entreprise basée sur la conception de tout type de projet informatique ( sites web, applications web, mobile & desktop).

© apedh 2022 tous droits résérvés