APEDH Défenseur des droits humains
Atelier de Sensibilisation sur la Santé Sexuelle et Reproductive et la Lutte Contre les VBG : Mécanismes de  ...
CONNEXION


ESPACE MEMBRE NOS MEMBRES FAIRE UN DON


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Allons Tous voter pour le présent et pour le futur de notre très cher et beau pays
Que cache réellement les arrangements à l’amiable en cas de Viol au Nord-Kivu?
Note de plaidoyer sur le monnayage du processus d’enrôlement et demande de prise des me ...
Allons nous faire enrôler dans le centre d’inscription prêt de notre habitation.
Appel à la rentrée effective des activités scolaires 2022-2023 et au respect des engage ...
La rentrée scolaire n’est toujours effective en RDCongo, s’inquiète l’APEDH, les p ...
L’APEDH s’inquiète de la fluidité frontalière entre la RDC et le RWANDA et qui mett ...
« il est temps qu’une femme dirige la CENI, estiment les femmes politiques »
L’APEDH toujours à l’attente de l’oiseau rare à la tête de la CENI et camp sur sa ...
Point de presse-APEDH-CENI-RDCongo
Plaidoyer en faveur de la femme à la tête de la Commission Electorale Indépendante, CEN ...
La candidature FEMININE à la tête de la CENI en RD Congo, un choix judicieux pour l’AP ...
L’APEDH condamne l’assassinat d’une jeune fille , élève de l’école secondaire  ...
L’APEDH demande aux autorités Congolaises de sécuriser les pécheurs du Lac Edouard fa ...
Appel à la solidarité aux sinistres de l’éruption volcanique au site d’hébergement ...
Eruption du volcan Nyiragongo du 22 mai 2021:‘’qui est à la base de la perte énorme  ...
L’APEDH fustige la mauvaise gestion des catastrophes natures notamment l’éruption du  ...
Secoués par l’éruption volcanique, la ville de Goma et le territoire de Nyiragongo au  ...
La coordination provinciale de l’Action pour la Paix, l’Education et la défense des  ...
Recrudescence de l’insécurité dans le territoire de Rutshuru, l’APEDH demande l’im ...

Formation

NORD-KIVU-Lancement de la formation des femmes chefs de ménages et les filles mères par l’APEDH

Publié jeudi 11th mars 2021

NORD-KIVU-Lancement de la formation des femmes chefs de ménages et les filles mères par l’APEDH


C’est avec enthousiasme qu’à 09h00’ heures de Goma, que l’équipe de l’APEDH se rendu le mardi 02 de ce mois à la rencontre d’un autre groupe de vingtaines femmes chefs des ménages qui faisant des activités au frontière du Nord-Kivu avant l’apparition de Covid-19, depuis son apparition, cette couche sociale se trouve buter par une situation de manque des capitaux.

Ce pourquoi l’APEDH est partis renforcer les capacités pour venir aux chevets des femmes victimes de manque de capitaux. Les formateurs chacun dans son coin les a outillés avec diffèrent modules en éducation financière, dont l’entreprenariat, le budget, l’épargne et le crédit. Ces notions sont connues de tous mais plusieurs ne savent pas le mettre en application pour assurer un bon entreprenariat.

Nous avons toujours l’habitude de marteler là-dessus pour assurer une autonomie effective, car dit-on : ‘’vaut mieux m’enseigner comment pécher et ne pas me donner du poisson chaque jours’’. L’APEDH se veut être un acteur majeur dans le développement intégrale et prompte de la femme en l’éduquant jusqu’à l’auto prise en charge.
Un centre est érigé au camp Katindo et un autre vers la place appeler communément Trois paillottes, regroupant ainsi un nombre de 25 femmes en générale.

Cette formation doit faire quatre jours selon les prescrits de l’APEDH qui après la formation se verra octroyé un montant qui les permettras de se relancer financièrement. Les deux équipes ont répondus oui à la formation et promets de poursuivre jusqu’à la fin la formation.




0 Commentaire sur c'est article

Laisser un commentaire




Info !

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour accéder a plus de fonctionnalités du site.

A LIRE AUSSI



Avec le soutien financier de la Fondation Mondiale Azimuth, l'Action pour la Paix, l'Éducation et la Défense des Droits Humains (APEDH) a lancé un projet visant à impliquer la communauté locale Kumu dans la promotion de la santé sexuelle et reproductive, ainsi que dans la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) dans le territoire de Nyiragongo, province du Nord-Kivu. Ce projet a pour objectif de renforcer les mécanismes de prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) et des maladies sexuellement transmissibles (MST), en mettant un accent particulier sur l'engagement des jeunes filles et des femmes de la communauté Kumu dans la défense de leurs droits, leur santé sexuelle et reproductive, et la lutte contre les VBG.

Dans le cadre de ce projet, l'APEDH organisera des consultations communautaires incluant des réunions, des discussions de groupe, des sondages et des entretiens individuels afin de recueillir les besoins et suggestions des membres de la communauté. Des contacts seront également établis avec les partenaires d'appui, les responsables gouvernementaux, les acteurs locaux et les autres groupes travaillant dans ce domaine pour partager des informations, coordonner les efforts et mobiliser des ressources afin de maximiser l'impact du projet.

La communauté locale Kumu, située à l'est de la République Démocratique du Congo, dans le territoire de Nyiragongo, groupements de Kibati, Muja, Buvira, Rusayo, Kibumba et Munigi, est historiquement basée sur l'agriculture, l'élevage, la pêche et le petit commerce transfrontalier avec le Rwanda. Cependant, les restrictions gouvernementales mises en place pour lutter contre le braconnage et la chasse de primates ont considérablement limité ces activités. Aujourd'hui, l'agriculture et le petit commerce restent les principaux moyens de subsistance de cette communauté, dont une partie vit en zone rurale et une autre mène une vie nomade ou semi-nomade à la recherche de meilleures conditions de vie.

Le jeudi 9 mai 2024, l'APEDH a effectué une descente sur le terrain dans le cadre de sa mission de consultation communautaire. Cette activité, débutée à 9 heures précises, a permis à l'APEDH, représentée par la cheffe de projet et accompagnée par l'officier de communication, d'entrer en contact avec diverses autorités politico-administratives, les leaders communautaires locaux, les habitants du groupement de Buvira et les occupants du camp des déplacés de Buvira pour recueillir des informations sur leurs conditions de vie.

En 27 jours de consultation, plus de dix contacts importants ont été établis, incluant des échanges avec le chargé des affaires humanitaires en territoire de Nyiragongo, le chef de bureau du territoire et le bureau de la protection civile, les notables du groupement de Buvira, la cheffe de site des déplacés et les chefs du village de Burambo. Le choix de la zone d’exécution du projet découle de la spécificité des besoins identifiés et de la forte concentration de la communauté Kumu dans cette région.

Au cours des trois dernières décennies, la République Démocratique du Congo a été le théâtre d'une forte augmentation des violations des droits humains. Cette tendance alarmante est attribuable à plusieurs facteurs, notamment une justice défaillante, des conflits armés récurrents et un manque crucial d'information parmi les différentes strates de la population concernant leurs droits fondamentaux.

Le 14 mars 2024, le personnel de l’Action pour la Paix,Education et la défense des Droits Humains (APEDH) a bénéficié d'une formation essentielle sur les droits de l'homme ainsi que sur le suivi et plaidoyer des cas de violations, organisée avec l'appui du Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l'Homme (BCNUDH), représenté par Monsieur ASSUMANI FAMBA Janvier, assistant en droits de l'homme.

Au cours de cette formation enrichissante, nous avons approfondi nos connaissances sur les droits humains, notamment leurs principes, caractéristiques, fondements essentiels, catégories, ainsi que l'obligation de l'État en matière de droits humains, les abus et violations des droits humains, ainsi que les stratégies de plaidoyer, de suivi et d'enquête dans ce domaine.

Le BCNUDH a souligné l'importance cruciale de prendre en compte la dimension de genre dans le processus de suivi.

Fortifiés par ces connaissances, nous sommes ressortis de cette formation avec un bagage intellectuel considérable sur les droits de l'homme et les techniques de suivi et de plaidoyer. Le BCNUDH a également rappelé notre rôle essentiel en tant qu'acteurs humanitaires dans la protection et la promotion des droits humains, soulignant ainsi notre responsabilité à agir dans ce domaine.

Newsletter

Inscrivez vous des maintenant à notre NEWS LETTER et recevez une notification chaque fois que nous publions un nouvel article

QUI SOMMES-NOUS?
APEDH est une OSC qui a pour objectif principal d’améliorer les conditions de vie de la femme et de l’enfant. En plus, elle contribue à la promotion des droits humains

LA RÉALITÉ DES CHOSES:
Comme vous le savez déjà, APEDH est une ONG. Elle a donc besoin de votre soutien pour continuer à vivre et atteindre ses objectifs. Vous êtes donc invités à lui faire des dons tant matériels que financiers.

NOS ADRESSES:
N °058 ; Av de la Paix, Quart/ Himbi.I, Com/ GOMA ; Ville de Goma Province du Nord-Kivu en Rdcongo
Courriel: info@apedh-assoc.org
Téléphone: +243971926713

Nos Cordonnées Bancaire

DÉVELOPPEURS:
Ce site a été réalisé par CLIN Une entreprise basée sur la conception de tout type de projet informatique ( sites web, applications web, mobile & desktop).

© apedh 2022 tous droits résérvés